Nicolas Demory

Votre photographe

10 astuces pour éviter de perdre ses photos SD

Parce que les cartes SD n’ont pas la même résistance que les cartes CF (Compact Flash), il est d’usage d’en prendre plus soin afin de ne pas perdre vos précieuses photos.

Voilà quelques conseils très simples à appliquer basés sur mon expérience afin d’éviter des erreurs ou des corruptions de fichiers sur vos cartes. J’aborde également la notion de bonne sauvegarde des fichiers.
1. Utilisez les petites boites pour ranger les cartes,
modern-design-5pcs-lot-8-in-1-high-quality-font-b-plastic-b-font-micro-fontLes cartes SD étant naturellement plus fragiles que d’autres cartes, mieux vaut les préserver des chocs, de l’humidité et de la chaleur mais aussi de l’électricité statique. Je pense à la petite poche de pantalon synthétique! Rangez les dans leurs petites boites plastiques. Il existe des pochettes permettant de ranger X cartes (remplacer X par la valeur proposée par le produit :)), je n’en suis pas fan, on perd la pochette, on perd toutes ses cartes o_O …
2. Formatez les cartes depuis l’appareil photo et jamais depuis l’ordinateur
nikon-d40-memory-card-formatParce que l’appareil photo est le plus à même à déterminer les répertoires par défaut pour accueillir les photos que vous ferez, confiez lui le formatage de vos cartes.
3. Arrêtez de supprimer les photos sur l’appareil
trashNe pas supprimer les photos qui semblent loupées directement depuis l’appareil photo (même si c’est très tentant, les photos très ratées semblant salir la carte), cela créé des espaces vides sur la carte et une forme de fragmentation de celle ci. Il peut en résulter des erreurs d’écriture.
4. Plusieurs petites valent mieux qu’une grosse
pile_of_memory_cardsEmbarquer plusieurs petites cartes SD rapides plutôt qu’une de très grande capacité, une carte corrompue de 64 Go avec 1500 photos dessus… ça fait très mal. En multipliant les supports on divise le risque par le nombre de cartes.
5. Deux trous valent mieux qu’un trou
img_02Privilégier les appareils photos ayant plusieurs emplacements de cartes (2 le plus souvent sur des appareils tels les Canon  5D MkIII ou Nikon D610). Ce n’est pas donné à tout le monde ou tous les constructeurs ne le permettent pas mais c’est une fonctionnalité bien pratique permettant de sauvegarder en double via les deux emplacements. Ce procédé est similaire au mirroring de disque dur.
6. Eviter de faire de l’édition sur la carte
raw-convQue ce soit l’édition d’un fichier, rotation d’une image ou création d’un dossier, outre le côté fastidieux de l’opération sur l’appareil photo, il faut autant que possible de le faire pour éviter les erreurs d’écriture. En effet les appareils photos ont peu de ram permettant aisément ce genre d’opération.
7. Utiliser des lecteurs de carte qualitatifs
ccard-reader2 façons de récupérer les photos : via cable USB ou en extrayant la carte de l’appareil.
La 2eme solution est toute préconisée à condition d’utiliser un bon lecteur de carte. Le transfert d’images sera beaucoup plus rapide (usb3.0 est ton ami) mais cela évitera aussi d’abîmer les connecteurs de la carte.
8. Slider tu n’utiliseras pas
sd-lockEviter de jouer trop souvent avec le slider de protection en écriture.
Le petit machin sur le côté le plus souvent blanc ? Oui il s’agit du slider de protection en écriture, ce petit machin est très très très fragile, je ne l’utilise jamais même si il permet d’éviter un formatage malencontreux. En effet ce petit slider peut casser dans l’appareil photo et causer des dommages dans celui-ci.
9. Jeter les cartes SD qui ont déjà posé problème
2000px-trash_can_23-svgCe n’est pas écolo et fait toujours mal au cœur mais pour ne prendre aucun risque, mieux vaut détruire les cartes ayant posé problème. Les cartes sont de moins en moins chères mais vos souvenirs inestimables.
10. faire des backups réguliers
pc-backupSi vous en avez la possibilité faites des backups réguliers. En voyage par exemple, tous les soirs il est judicieux de vider ses cartes sur son PC et sur un disque externe. Varier les types de support permet aussi de sauvegarder efficacement (clé USB, disque dur externe, Cloud). Peu de chance de tout paumer ou d’avoir une triple panne du matériel, sinon vous jouez vraiment de malchance ! Les backups sur le Cloud sont aussi une super solution à condition d’avoir une bonne connexion internet. Flickr propose par exemple 1000 Go d’hébergement gratuit !

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018 Nicolas Demory

Theme by Anders Norén